EGALITE FEMME-HOMME

 
  • Filles et garçons, c’est la même chose ?  Les filles sont-elles plus fortes en langues, moins créatives mais plus sensibles que les garçons ? Un garçon peut-il pleurer, avoir peur et aimer jouer à la poupée ? Y a -t-il des activités propres aux garçons et propres aux filles ? Un garçon et une fille peuvent-ils faire les mêmes choses ?  Existe-t-il  des « jeux de filles » et des « jeux de garçons » ? Qui décide de ces différences ? Qu’est-ce que le genre ? Comment penser le féminin ? Comment penser le masculin ? Comment ceci nourrit-il la réflexion sur l’homme ? Quels sont les stéréotypes transmis par l’école, la famille, les pairs ? Comment peut-on grandir en harmonie avec soi-même et les autres alors que bien des rails sont déjà posés ?
  • Cet atelier de philosophie permet, grâce à l’usage de supports, une prise de conscience de la construction qu’est le genre, mettant en scène une série de différences naturelles ou culturelles. Poser cette question de l’égalité femme-homme, c’est inviter les participants à appréhender en quelles proportions la nature et la culture interviennent respectivement dans la construction du genre. Le fait même d’envisager cette question permet de prendre conscience de ce qui nous semble évident, aller de soi – être une fille ou un garçon – et qui ne l’est peut-être pas tant que ça. C’est aussi approfondir les raisons culturelles de la différenciation hommes-femmes en termes de reconnaissance sociale et d’attribution des rôles. Remettre en question nos évidences liées au féminin et au masculin, c’est mettre en relief nos habitudes en tant qu’elles ne sont que des habitudes. C’est aussi permettre à chacun d’être au mieux avec son image même si elle n’est pas conforme à la norme.

Mots clefs: égalité, féminin, masculin, préjugés, stéréotypes, genre, sexualité