Nos Articles

Le courant « psychanalytique »

Se découvrir comme « sujet pensant » Ce courant est né des travaux et de la pratique du psychanalyste Jacques Lévine. L’objectif de la méthode Agsas-Lévine est d’inviter l’enfant à libérer sa parole sur les questions existentielles et de s’expérimenter comme « sujet pensant ». En se découvrant capable de produire publiquement une parole sensée sur son rapport au …

Le courant « psychanalytique » Lire la suite »

La méthode Lipman ou « courant philosophique »

L’apprentissage de l’art de bien penser  Philosophe et professeur à l’université de Columbia dans les années 60, Lipman à œuvré pendant des années pour mettre au point un système théorique et pratique permettant aux plus jeunes de réfléchir. Sa méthode doit autant être considérée comme l’apprentissage de l’art du bien penser que comme un achèvement …

La méthode Lipman ou « courant philosophique » Lire la suite »

Similitudes entre les différentes méthodes

1.La visée philosophique de l’activité. Pour l’ensemble des méthodes, il s’agit de proposer un espace de réflexion, des situations où l’on apprend à penser par le doute, le questionnement, l’argumentation et la quête de l’universalisme des idées, sur des questions fondamentales. 2. Le postulat d’« éducabilité philosophique » L’ensemble de ces méthodes postulent que ces …

Similitudes entre les différentes méthodes Lire la suite »

Les différentes méthodes

1. Les référents théoriques convoqués   Les différences entre les méthodes de philosophie pour enfants viennent  principalement des référents théoriques mobilisés. Les méthodes ont été influencées par diverses doctrines philosophiques et pédagogiques. le courant « philosophique » M. Lipman  reprend le concept de « communauté de recherche », ou d’enquête (inquiry) chez le philosophe Charles Sanders Pierce, et chez …

Les différentes méthodes Lire la suite »